Accès direct

La biodiversité


Une prise de conscience

"Protégeons l'environnement !" Ce slogan est à l'honneur. Tous les acteurs de la société sont d'accord sur le constat et se mobilisent pour agir en faveur de l'environnement. L'Etat, la Région, le Département développent des actions qui visent à assurer la protection des écosystèmes. Il y a urgence à le faire car la biodiversité est un ensemble d'interactions qui ne se limitent pas à la seule préservation des espèces, mais propose des solutions à l'homme pour qu'il puisse appréhender et vivre en harmonie avec son environnement. La France, au niveau international, s'était engagée à maintenir la biodiversité sur son territoire lors du sommet de Johannesburg en 2002. Quelques années plus tard, il y a eu une véritable prise de conscience des dégâts causés par l'activité humaine anarchique et peu respectueuse de notre planète lors du Grenelle de l'environnement. Des solutions ont été proposées, mais elles mettent du temps à se mettre en place.


A l'échelon de notre département...

...le constat fait apparaître une dégradation de la qualité des cours d'eau. La flore est également victime de l'activité humaine ; des espèces sont en voie de disparition, ou ont disparu de notre région (notamment des variétés de pommes) ; le conservatoire botanique a dressé une liste des différentes espèces recensées de notre département, dont certaines sont protégées. Le patrimoine naturel s'étiole petit à petit : disparition des vergers, de haies en bordure des routes et des chemins, de certains bois ou bosquets, de prairies... Évidemment, cette dégradation de la flore a pour conséquence la raréfaction de certaines espèces de la faune et des études sont en cours pour en dresser le constat (Muséum National d’Histoire Naturelle).

Face à ce constat, des actions concrètes sont possibles pour rétablir la qualité de notre environnement:
  • Tout d'abord, il faut connaître et évaluer les spécificités de notre région, c'est l'action du Conseil départemental qui met en place un ATLAS de la Biodiversité consacré à la flore, la faune, l'habitat et l'aménagement du territoire. L'information sera ensuite diffusée pour que chacun connaisse les spécificités de notre région.
  • Des méthodes sont préconisées pour diminuer l'impact de l'activité humaine sur son environnement, en voici quelques exemples : limiter l'emploi des désherbants dans les communes (trottoirs, rues, allées de parc, cimetières...) et dans les jardins privés. Favoriser l'emploi de matériels désherbants thermiques partout où il est possible de le faire. Aménager des volumes de stockage de l'eau de pluie : bassins, cuves, étangs. Réduire les aires de fauchage le long des routes et permettre la reconquête de ces espaces par une flore sauvage. Créer des espaces naturels sensibles (ENS), par l'acquisition de terrains pour ensuite les protéger et les ouvrir au public.


La CC2M agit dans le cadre de la compétence environnement

Et la liste n'est pas exhaustive, il appartient à chacun d'avoir un comportement responsable vis à vis de son environnement et de trouver les solutions pour moins polluer. Des communes s'engagent déjà dans des actions précises comme la prise en compte des éco-conditions par une démarche de réduction de l'usage des produits phytosanitaires ou encore la transmission au département de données sur les pratiques d'entretien dans les espaces communaux. La Communauté de communes agit dans le cadre de sa compétence Environnement et un véritable travail est effectué pour préserver la qualité de l'eau du Petit Morin, du Grand Morin et des rus.

Martre.jpg

Martre.jpg

Plan climat Air Energie Territorial (PCAET)

En application des engagements internationaux de la France en faveur du climat et de l'énergie lors de la COP 21, la loi du 17 août 2015 relative à la Transition Energétique Pour la Croissance Verte, impose aux intercommunalités de plus de 20 000 habitants d'élaborer un PCAET. Par délibération, la Communauté de Communes des Deux Morin s'est engagée dans l'élaboration de son Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) : La CC2M a décidé d'adhérer au GIP ID77, afin de bénéficier de l'expertise d'ingénierie du Conseil Départemental de Seine-et-Marne en tant qu'AMO pour le suivi de l'étude stratégique du PCAET.


Territoire affecté par le PCAET

Le territoire correspond au périmètre de la Communauté de Communes des Deux Morin, à savoir les communes de : Bellot, Boitron, Chartronges, Choisy-en-Brie, La Chappelle-Moutils, Doue, La Ferté-Gaucher, Hondevilliers, Jouy-sur-Morin, Lescherolles, Leudon-en-Brie, Meilleray, Saint-Martin-des-Champs, Saint-Rémy-de-la-Vanne, La Trétoire, Montdauphin, Montenils, Montolivet, Orly-sur-Morin, Rebais, Sablonnières, Saint-Barthélémy, Saint-Cyr-sur-Morin, Saint-Denis-lès-Rebais, Saint-Germain-sousDoue, Saint-Léger, Saint-Mars Vieux Maisons, Saint-Ouen-sur-Morin, Saint-Siméon, Verdelot, Villeneuve-sur-Bellot. 


Télécharger la note d'intention : cliquer ici (130 Ko)


Voir aussi

Plan Climat Air Energie Territorial

Télécharger la note d'intention